Avec un radiateur à inertie les radiateurs « grille-pain » gourmands en électricité. En effet, il s’agit d’un radiateur électrique qui combine un thermostat et un cœur de chauffe en briques réfractaires. Ce système permet d’apporter un confort maximum puisqu’il allie accumulation de chaleur, convection et rayonnement de cette chaleur dans toute la pièce.

N’hésitez donc pas à opter pour cette solution, d’autant qu’en plus d’un grand confort et d’une facilité d’utilisation, il permet de faire des économies d’énergie.

Un radiateur électrique à inertie, comment ça marche ?

Pour fonctionner, un radiateur à inertie doit accumuler de la chaleur puis la restituer de façon continue, apportant ainsi un grand confort.

Mais comment fonctionne l’inertie thermique ? Un exemple : quand, en été, il fait 30 °C à l’ombre et que vous touchez un mur, à l’ombre, celui-ci est froid. En revanche, si vous renouvelez l’opération quand il fait nuit, sur un mur resté ensoleillé toute la journée, vous verrez que cette fois-ci le mur est chaud et qu’il restitue la chaleur emmagasinée.

Le radiateur électrique à inertie fonctionne de la même façon. Le cœur de chauffe, en briques réfractaires, emmagasine la chaleur puis la diffuse dans la pièce.

Quand cette chaleur est restituée, il n’y a, bien sûr, pas de consommation d’électricité ce qui permet de faire des économies d’énergie.

On peut ainsi dire qu’un radiateur à inertie allie à la fois confort et économies d’énergie.

Cependant attention au moment du choix d’un radiateur à inertie car ce ne sont pas tous les mêmes et ils n’ont pas la même qualité. Il faut bien faire attention à 3 points :

  • Le cœur de chauffe qui accumule la chaleur
  • Le corps de chauffe qui va diffuser la chaleur
  • Le thermostat qui va contrôler l’accumulation et la diffusion de la chaleur

S’il y a un élément à faire attention, c’est le cœur de chauffe car de lui dépend la qualité de l’inertie.

Bati France - Radiateur à inertie 01

Quels sont les différents cœurs de chauffe ?

Bati France - Radiateur à inertie 02

Dans certains cœurs de chauffe circule un fluide caloporteur (fréquemment à base de pétrole ou de glycol). Ce cœur de chauffe est lui-même dans un corps de chauffe qui n’est pas sans rappeler les radiateurs d’antan.

Cependant, ces modèles de radiateurs à inertie ne sont pas performants. En effet, le fluide caloporteur accumule peu la chaleur et celle-ci est diffusée à l’arrière du radiateur, vers le haut, comme avec les radiateurs électriques « grille-pain ».

Quand le cœur de chauffe est en aluminium, le corps de chauffe l’est également. Cependant, avec ces modèles la chaleur ne reste pas très longtemps car l’aluminium n’est pas inerte et conduit la chaleur. Plus l’aluminium est pur, moins il est inerte et plus la chaleur est évacuée rapidement.

Les meilleurs cœurs de chauffe sont en fonte d’acier car ils ont une grande inertie et conserve longuement la chaleur.

Attention cependant à ce que vos murs ne soient pas inutilement chauffés par l’arrière de vos radiateurs à inertie.

Enfin, vérifiez que la résistance prise dans le noyau en fonte ne fasse aucun cliquetis.